Si une femme a une dette envers papy voyeur, il est presque sûr qu’elle devra passer à la casserole. En voici encore la preuve dans cette vidéo où une grassouillette malheureuse va faire les frais de l’espièglerie du vieux salaud et de son apprenti. Mets le son à fond et profite bien, ça couine fort !


btn_yellow
Papy voyeur est un vrai bosseur, il a construit un véritable empire grâce à son entreprise de bâtiment qu’il dirige encore aujourd’hui malgré son âge. Il a des propriétés qu’il loue un peu partout. Il arrive parfois que les locataires rencontrent des difficultés pour payer le loyer. Mais papy pervers est une personne très conciliante surtout avec les femmes. Justement, une de ces locataires, la grosse Valérie, vient aujourd’hui à sa rencontre pour lui confier ses difficultés budgétaires. Elle espère un peu d’indulgence de la part de papy qui est son proprio depuis longtemps. Le salaud sait que Valérie est une femme plutôt facile, et il attendait une telle occasion depuis des lustres. Son piège se ressert autour de la salope qui ne peut plus reculer. C’est une pipe ou la rue, le choix est vite fait. Valérie se met à genou et procède à une fellation digne de ce nom. Papy se délecte de son côté pervers, et il observe la truie lui siroter le chibre, un sourire au coin des lèvres. Valérie, quant à elle, fait plutôt la gueule. Le vieux n’est pas son type de mec, et elle est un peu dégoûtée. Heureusement qu’un apprenti de papy débarque dans le local. C’est déjà plus appétissant pour la grosse truie qui le suce à son tour. Valérie aime beaucoup la sodomie, et l’apprenti se cale directement dans son fondement le plus profond. Son trou se dilate et se contracte au rythme des va-et-vient de cette bonne tige. Valérie jouit plusieurs fois du cul avant de proposer son visage en guise de réceptacle à foutre. Ce sont les couilles totalement asséchées que nos deux profiteurs rentrent de cette journée de boulot pas comme les autres !