Estelle a besoin de thunes pour partir en vacances. Son premier client n’est autre que papy voyeur. Il va bien s’occuper d’elle en compagnie de son mec qui débarque à l’improviste. Enfonce le bouton lecture et tire-toi sur le manche !


btn_yellow
Estelle rêve de faire comme toutes ses copines de fac : s’offrir un petit voyage au soleil. Mais elle n’aime pas trop l’idée de faire la serveuse au Mcdo, et l’idée de faire la pute lui traverse l’esprit. Elle se décide donc et passe une petite annonce qui ne met pas longtemps à ramener un client. Papy voyeur est toujours à l’affût pour ce genre de plan avec des jeunes salopes paresseuses. Il se rend donc chez cette rouquine un peu moche. La salope le reçoit timidement chez elle. Estelle ne pensait pas faire autant sa peureuse. Passer à l’acte n’est pas chose aisée et papy doit la guider pendant les premières étapes de la baise. Il demande à la truie de s’exhiber pendant qu’il essaie de se faire bander. C’est assez laborieux mais il parvient tout de même à avoir un début d’érection. Estelle n’a plus qu’à ouvrir la bouche et gober le boudin pour qu’il finisse de durcir. Papy ne peut pas s’empêcher d’insulter sa pute comme un mal élevé. La rousse tatouée commence à apprécier ce petit jeu. Elle se sent chienne et soumise, et elle adore ça. Sa fente est maintenant prête : papy pervers s’enfonce dedans comme dans une motte de beurre. Il la pistonne bien sûr son canapé-lit d’étudiante et Estelle s’étonne de constater avec quelle vigueur un homme de son âge peut réussir à bien baiser. Elle prend tellement son pied en pensant à son futur voyage au soleil tout en se délectant de la queue du vieil homme qu’elle oublie complètement que son petit copain rentre bientôt du travail. Rick ouvre la porte et trouve donc sa meuf en train de se faire limer par un grand-père à béret. Il demande des explications et comprend vite que sa femme fait la pute ! Il se mêle donc à cette baise lucrative et s’occupe du trou de balle de sa belle. Papy se rince l’œil, il est ko, et attend que Rick soit au bout pour éjaculer en chœur sur cette tanche vénale et feignasse.